• Les rapporteurs généraux

    ​Jean Saphores

    « Pendant 70 ans, l’expert-comptable s’est adapté aux évolutions du monde dans lequel il exerce. 2015 est l’année du « tout numérique » ; aussi ce professionnel devient naturellement l’expert-comptable numérique avec tous les changements humains et culturels que cela implique. Ce congrès montrera le nouveau mode d’exercice de nos missions actuelles et futures. »



     

    Patrick Bordas

    « Soyons innovants ! Innovons en développant de nouveaux métiers. Nos cabinets peuvent élargir la palette des services proposés en s’écartant par cercles concentriques du métier traditionnel. Innovons en proposant à nos clients de gérer leur trésorerie avec eux : recouvrement de créances, affacturage, gestion
    du crédit clients… Innovons en accompagnant les entreprises qui portent leur offre sur le net en développant le e-commerce. Innovons encore avec le full service : le chef d’entreprise se concentre sur son métier, le cabinet gère pour lui l’ensemble des fonctions support, facturation, recouvrement, paiement pour compte... »

    ​Jean-Marc Eyssautier

    « Ces dernières années, nos cabinets ont connu des gains de productivité significatifs grâce au développement technologique de l’outil informatique. Mais n’avons-nous pas fait entrer en nos cabinets le cheval de Troie ?
    Allons-nous savoir maîtriser :
    • la science que l’on retrouve maintenant partout sur le net ?
    • la conscience, quand des systèmes experts sauront faire de façon automatique des rapports d’analyses 
    • l’indépendance vis-à-vis des géants du net qui maîtriseront l’ensemble de nos flux ?
    Tel est le défi de l’expert-comptable numérique que nous devons tous devenir. »